Paroles & Traduction : « Ahwak »

Histoire, paroles et traduction en français de la chanson

A propos du titre

Grand classique de la musique orientale, la chanson « Ahwak » est née en Egypte en 1953 d’un trio gagnant : composition de Mohamed Abdel Wahab, paroles de Hussein El-Sayed et interprétation de Abel Halim Hafez.

Elle apparaît dans un premier film, Bayieat al-Khubz en 1953 (duo de Abdel Halim Hafez et Berlanti Hassan) puis dans Banat al-Youm en 1957 (solo de Abdel Halim Hafez, désormais plus connu).

Abdel Halim Hafez est un grand nom de la culture égyptienne et de la musique. Né en 1929, il fait son premier passage radio à 34 ans et devient célèbre suite à cela. Il sera chanteur et acteur de cinéma, faisant fondre les femmes avec ses personnages romantiques. Son surnom : « le rossignol brun ».

Paroles & Traductions

Ahwak

Part 1

Ahwak.
We atmana law ansak
Ansa rohy wayak
Wen daiet teba fadak

Law tensany
We ansak
watareeny bansa gafak
Wa ashtak le azaby maak

We alaky demooi fakrak
Warga tany
Fe loak
El donia tegeny maak
We redaha teba redak
We sa-et-ha ye hoon fe hawak
Tool hermany


Part 2
We la-eek
Mashghool we shaghelny beek
We einaya teegy fe eneik
We kalamhom yeba aleik
Wenta dary

We raeek
Was-ha men el leil anadeek
We abaat rohy tesaheek
Om yally shaghelny beek
Garab nary
Je t’aime

Part 1

Je t aime
et je souhaite si je pense toujours à toi
Oublier mon âme avec toi
et si elle se perd, pas de souci

Si tu m’as oublié
donc je t’oublie
Et j’oublie toute ta douleur
Et je commence à être nostalgique à nouveau

Mes larmes se souviennent de toi
Alors je reviens vers toi
A certains moments
Le monde entier vient avec toi
Et ce souhait est ton souhait
Peut-être que tu finiras
Par m’empêcher de t’aimer


Part 2
Je rêve de te trouver
Pensant à moi, et moi à toi
Mes yeux rencontrent les tiens
Les mots sont écrits sur ton visage
Je suis là pour toi

Je me réveille
De mon sommeil pour t’appeler
Et j’envoie mon âme te réveille
Toi qui a remué mon âme
Tu connais mon feu
Ahwak

Les traductions disponibles sur le site proviennent de sources variées, et parfois retraduites depuis l’anglais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.