Interview de Marie Shokkos

Marie Shokkos est une danseuse française à la carrière internationale. Elle organise du 1 au 3 juillet 2022 la 2ème édition du festival Way to be a Star France en région parisienne. Cela fait déjà une dizaine d’années qu’elle organise des événements autour de la danse orientale et est donc très bien placée pour nous parler du travail d’organisation d’événements !

Bonjour Marie,

Merci beaucoup de répondre à mes questions. 😀

Entre le CoVid et la situation internationale, tu as traversé beaucoup de déconvenues avec ce festival mais on y est enfin ! Comment as-tu réussi à gérer tout ça ?

Bien sûr, comme tous les artistes, j’ai traversé une période très compliquée, on remonte tout juste la pente. Cette saison, j’ai pu reprendre mes deux évènements annuels, Bell’intensive et Way to be a Star.

Way to be a Star, organisé dans plusieurs pays, a perdu beaucoup de membres de l’équipe suite à cette période. J’ai décidé de reprendre les rennes, ce projet étant trop important pour moi. Pour ma part, je n’ai jamais baissé les bras, j’ai toujours continué à rêver à mes projets, que ce soit de près ou de loin. J’ai profité de la crise pour essayer d’améliorer ma danse et mes évènements. C’est un réel bonheur de pouvoir espérer avoir des projets et de les concrétiser.

Qu’est-ce qui rend le festival Way to be a Star différent ?

Ce qui rend le Festival & Projet Way to be a Star différent, c’est effectivement le concours, ainsi que la portée internationale de cet évènement qui s’est déjà déroulé dans plusieurs pays.

Le concours est unique en France.
Le premier aspect est qu’il est très complet. Il se divise en plusieurs catégories de niveaux, puis en plusieurs sous-catégories de styles (raqs sharqui, drum solo, folklores, etc.). Le but est d’apprendre aux danseuses de tous niveaux à savoir ce qu’elles dansent (si elles ne le savent pas encore), de faire découvrir au public toute la richesse et la diversité de cet art, de le comprendre.

Pour ce qui est de la catégorie professionnelle, le concours est encore plus unique. Après avoir passé l’étape des 3 catégories de styles minimum, les danseuses ayant obtenu le plus de points sont sélectionnées pour la finale. La finale, c’est une « battle ». 2 danseuses sur scène, une musique inconnue, une improvisation à tour de rôle. A la fin de chaque tour, le jury brandit sa pancarte en choisissant la danseuse numéro 1 ou numéro 2, jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’une ! 🙂 Avec ce concours, j’ai l’envie d’enrichir et de préciser la Danse Orientale.

Le deuxième aspect, qui me tient beaucoup à cœur également, est que le concours vise à aider les danseuses désireuses d’évoluer dans ce milieu à se faire leur place, à leur donner de belles opportunités concrètes pour leur carrière. Par exemple, la grande gagnante de ce Way to be a Star France édition 2 remportera, entre autres, deux contrats rémunérés pour enseigner, juger, et se produire sur scène.

Marie Shokkos

Il reste quelques jours avant le festival, que te reste-t-il à faire ? Avec ton expérience de l’organisation, tu dois être rodée et bien organisée !

Il y a une tonne de travail sur un Festival, jusqu’au dernier jour !
J’y travaille depuis 1 an mais les derniers jours sont vraiment très intenses et les nuits sont extrêmement courtes. Il faut tout vérifier, vérifier les musiques du concours, de la scène ouverte, du show, de la battle, les déroulés, gérer les arrivées des artistes, gérer les locations d’hôtel, lister ce que chaque artiste mange / ne mange pas…

Il faut veiller à ce que tout soit organisé au mieux pour qu’artistes, stagiaires, concurrentes et public aient le meilleur accueil possible.
Mais également préparer mes propres stages, mes performances… Bref, la liste est très, très, très longue !

Comment as-tu pensé la programmation ?

Je choisis tout d’abord des artistes que j’admire de par leur travail. Dans l’enseignement comme dans la danse (je suis littéralement fan de Shahrzad). Ensuite, pour ce qui est du jury, je m’assure d’avoir des artistes complets avec bien sûr une très bonne connaissance de la Danse Orientale, sincères et bienveillants. C’est vraiment très important pour moi, je voudrais que chaque participante au concours reparte avec de bons conseils.

Je sais aussi que ta vie a un peu changé ces derniers mois. 🙂 La différence avec les événements que tu as organisé précédemment, c’est que maintenant tu as aussi une vie de maman en parallèle ?

C’est vrai, ma vie a bien changé. J’ai aujourd’hui une magnifique petite fille de 1 an et demi . Ce serait vous mentir que de vous dire que cela ne change rien… C’est un boulot monstre d’avoir une vie de maman, d’organisatrice, de danseuse et de prof !!! Mais c’est ma passion et j’arrive, même si ce n’est pas toujours facile, à concilier le tout. Comme je le disais plus haut, mes nuits sont extrêmement courtes !

Flyer breaktheinternet.fr

Pour en savoir plus sur le festival Way to be a Star :


Cet article est d’abord paru dans Ya Salam!

Ya Salam! est un magazine en ligne autour de la danse orientale et tout ce qui s’y rapporte !

Inscris-toi pour recevoir le dernier numéro dans ta boîte mail 👉 En savoir plus
Une nouvelle édition paraîtra tous les mois et les anciens numéros seront archivés sur ce site !

Pas de spam : tu ne recevras jamais plus d’un email par mois.

S’inscrire en 2 secondes avec un email :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.